Stocker Dieu ?

La relation au divin est toujours une relation à flux tendu.
Toute anticipation d’un retour sur investissement suffit pour que la part divine se retranche dans les limbes, en attente d’un contexte de manifestation plus propice.

Il impossible de stocker la grâce.
Toute constitution de stock équivaut à nier l’esprit à la faveur d’un recentrage égotique.
Lorsque la vie qui est, devient une anticipation de la vie qui vient, par la perspective que je porte, elle cesse d’être vivante. Les cadeaux déroulés par la vie ne peuvent être une variable d’ajustement.
Toute approche usurière (attente de rentabilité / marchandisation des relations) nous cloisonne dans les mêmes enclos de dessèchement. Lors de cette disposition d’esprit qui consiste à planter notre regard sur ce qui sera à notre avantage dans le futur, plutôt que sur ce qui est au moment de l’interaction, la rencontre avec le divin est inhibée.
Elle en peut avoir lieu, de notre fait. En pensant nous sauvegarder dans un avenir favorable, nous fermons la porte au nez (et à la barbe) de l’Esprit.

C’est l’enseignement de l’Ancien Testament, lorsque les hébreux, rassemblés derrière l’homme providentiel se saisissent de la manne, offerte pour apaiser la faim.

Certain d’entre eux, les plus calculateurs en recueille en surplus : ils stockent au delà de leur besoin immédiat, pensant pourvoir ainsi aux besoins du lendemain. Cette manne en sus se verra inutilisable et pourrira sur place.

Foi
Plutôt que d’avancer la nécessité de confiance, il convient davantage de parler de foi.
Celle ci n’est pas espoir, mais connaissance.
Il ne s’agit pas d’envoyer un croyance obsessionnelle dans les jours à venir, mais de constate le bouillonnement joyeux de l’élan qui nous porte déjà.
La foi n’est pas croyance, mais familiarité.
Alors, effectivement, il n’y a plus de place pour l’usure.

L’homme providentiel est celui nous guide au travers des sécheresses du quotidien, et dont la relation au divin est particulièrement fluide.
Notre Moïse intérieur sait montrer la voie aux Israélites sans foi qui sont une représentation de nos réflexes usuriers.
Les hébreux, dans ce passage, sont nos petits calculs divers, nos attentes de retour sur investissement.

Moïse est familier de Dieu. Sa foi est connaissance..
Moïse est celui qui voit sa vraie nature et ne peut douter.
Il lui faut ensuite faire traverser l’ensemble de son peuple.
Celui ci persiste à douter et se retranche dans ses comportements anxieux de stockage, de tableaux prévisionnels.
(Nous pouvons mettre en regard de ce commentaire le passage du Nouveau Testament, en Matthieu 6, 26 : « Regardez les oiseaux du ciel : ils ne sèment ni ne moissonnent, et ils n’amassent rien dans des greniers; et votre Père céleste les nourrit. Ne valez-vous pas beaucoup plus qu’eux ? »)

Par ces comportements, le peuple de Moïse se rend inapte au divin. Il obstrue le canal.

En nous, ce peuple donne de la voix à de multiples occasions. Nos milieux familiaux, professionnels, sont particulièrement propices à l’expression de ses exigences fiévreuses.
Il nous faut laisser place à Moïse. Lorsque Dieu le somme de frapper la terre avec son bâton, il le fait.

Le ferions-nous ? Ou écouterions-nous l’une des voix du désespoir ? Saurions-nous, comme Moïse, imprimer le réel, relier Dieu à l’homme en un coup de bâton ?
La pratique est l’écoute du Moïse en nous, familier de sa propre nature.
Il se tient à la porte qui ouvre au divin, une bougie à la main : faible flamme vacillante dont la nature n’est pourtant pas différente du feu auquel elle s’est allumée.

OhisbO4

Franck Joseph


©F.J Dec 2018

Lien vers les Recueils en version papier : RECUEILS

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close