Stress et Maltraitance envers soi.

A-t-on déjà pris en considération cet aspect tout simple concernant le stress, l’appréhension et l’anxiété ?

Avant d’être un nuisible psychologique qu’il convient d’éradiquer à grands renforts d’incantations et de magazines féminins, ces manifestations physio-émotionnelles sont un outil de maltraitance à notre égard.

Ils peuvent ainsi représenter, au même titre que la scarification pour l’adolescent, une manière perverse de se sentir vivant.

En se faisant passer par ce tunnel d’expérience, l’individu se rappelle à l’existence et accroit son addiction à cette impression d’être en vie.
L’expérience du tunnel est plus intensive des lors que je râpe ma peau contre les parois de roche.

Sous l’effet du stress, le sang pulse dans mes canaux et accroît la tension, densifie l’expérience comme l’égratignure rend violemment palpable la lame de couteau.

Cette addiction au rush, à l’urgence extrême du sentiment est décorrélée de toute objectivité dans la réalité de l’expérience. Ainsi, se stresser pour rien est une manifestation de l’addiction incontrôlée pour une expérience de vie intensifiée (perçue comme telle)

C’est une contrainte automatique que l’on s’impose à soi même. En cela, elle est maltraitance

Servir le vin à l’alcoolique en demande relève de la même démarche. Dans le cas du stress, nous sommes notre propre barman.
Étonnamment, cette addiction fugace à une intensité artificielle, auto-semée puis récoltée, est un dérivatif à l’expérience sereine de la réalité dont nous ne percevons pas la saveur.

Franck joseph

©F.J Dec 2018

Lien vers les Recueils en version livre sur Amazon :  RECUEILS

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close