Dédale Englouti

Entre deux voies, entre deux pratiques, ma préférence instinctive est toujours en faveur de celle qui est la moins chargée en nappage conceptuel.
C’est une façon de gagner du temps.

Pourtant, ce constat ne peut être fait qu’après avoir fait l’expérience des détours et du temps perdu.
Celui qui a le bonheur d’emprunter un raccourci dès la première traversée de la forêt ne peut pas savoir qu’il s’agit d’une façon plus efficace de traverser la nuit dense.
Il sera d’ailleurs confronté aux accusations d’usurpation sous une forme ou une autre de la part de ceux qui s’échinent à genoux à tourner autours des mêmes arbres-totems.

Mais qu’en savent-ils vraiment ? Peut-être s’est-il beaucoup perdu auparavant et n’en a pas de souvenir exploitable …
Il aura alors découvert, comme les autres un jour le découvriront en leur temps, que le chemin alambiqué n’existe plus, lorsque la nuit est dépassée.

Au final, sur le temps long et quel que soit le chemin emprunté, il arrive toujours un moment où l’on se retrouve seul et dévêtu.

Certains préfèrent s’alourdir de toute une garde robe de déguisements, et se blottir devant les mares d’eaux stagnantes, avant de goûter le contraste de l’instant nu.

Franck Joseph

©FJ Jan 2019
Les articles et méditations sont disponibles en version papier ici : RECUEILS

Articles en lien :
La Messe est Partout
Entrouvrir l’Instant
Diététique Spirituelle

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close